Baptême de la promotion Claude BUISSETTE – Vendredi 14 septembre 2018

Print Friendly, PDF & Email

Ce 14 septembre 2018 a eu lieu à l’EPIL, le baptême de la promotion Claude BUISSETTE. Sébastien URBANIAK, nouveau directeur de l’établissement, a d’abord pris la parole.

Ensuite, Daniel DEHON a présenté la carrière de Claude BUISSETTE, qui a d’abord été enseignant de 1946 à 1972, puis directeur de l’école de 1972 à 1986. Le discours de Daniel  peut être lu en bas de page.

Puis, Pierre-Marie SOBZAK (CPE) a parlé de la Vie Scolaire, avant l’intervention du Père BERTRAND.

Les photos de la manifestations peuvent être consultées par l’onglet “Manifestations” de la barre de Menu.

 

Intervention de Daniel DEHON :

Bonjour à toutes et tous,

Permettez-moi de me présenter, je m’appelle Daniel DEHON, je suis un ancien élève de la 51ème promotion (1964-1967). En 1975, j’ai été embauché par Monsieur BUISSETTE en tant que professeur de menuiserie, j’ai ensuite été responsable de formation continue et animateur en pastorale, je suis en retraite depuis 2010.

Je suis heureux d’être parmi vous ce matin à l’occasion de votre baptême de promotion. On m’a demandé de vous présenter Claude BUISSETTE, je le fais volontiers l’ayant bien connu et étant resté en contact avec lui, malgré son départ du Nord pour aller rejoindre ses enfants et petits-enfants à Fréjus dans le Var.

Monsieur BUISSETTE a été professeur de mathématiques, de sciences et d’électricité de 1946 à 1972. Il a été directeur de l’EPIL de 1972 à septembre 1986, date à laquelle il a pris sa retraite. Petite anecdote : l’école a été créée en 1913 et il n’était que le troisième directeur et le premier laïc, les deux précédents étaient des prêtres…

Monsieur BUISSETTE vient de quitter les siens, il est décédé le 22 Août, à l’âge de 92 ans.

Qui était Monsieur BUISSETTE ?

  • Un homme simple, issu d’une famille de cultivateurs. Après avoir suivi une scolarité traditionnelle, il a travaillé et a poursuivi ses études en cours du soir.
  • Un homme animé par une foi vivante et soucieux de la communiquer aux jeunes, il s’est beaucoup investi dans la formation chrétienne des élèves.
  • Un directeur qui souhaitait la réussite des jeunes dans leur vie personnelle et professionnelle. Je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager ces quelques mots qu’il a adressés aux jeunes de l’EPIL, en 1984, peu avant son départ en retraite :

« Quelle que soit votre origine, quelle que soit votre place au classement, quelle que sera demain votre situation, soyez des valeurs… Et pourquoi ne pas accrocher votre idéal aux exigences de justice, de respect de la vie, de respect de soi et des autres, dans ce monde égoïste et laxiste. »

Il me semble que cela est toujours d’actualité.

  • Avec ses collaborateurs, il a mis en place des nouvelles formations, le lycée s’est développé et les effectifs d’élèves aussi.
  • Il souhaitait aussi que l’établissement soit ouvert à tous. C’est ainsi que la formation continue pour adultes s’est mise en place à l’EPIL.
  • En 1979, il a reçu une reconnaissance du Pape, et en 1984  il a reçu les Palmes Académiques. Toutes deux viennent récompenser le dévouement que Monsieur BUISSETTE a manifesté pour l’établissement.

Claude BUISSETTE me laisse, nous laisse, un exemple de simplicité, de courage et de professionnalisme.

En conclusion, méditons cette phrase qu’il aimait nous dire :

« Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour espérer… ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *