Nous vivons une situation inédite …

Print Friendly, PDF & Email

Cher(e)s Ami(e)s,

Nous vivons une situation inédite.

Notre pays et de nombreux autres, traversent une grande épreuve. Il nous est demandé de laisser de côté nos divisions et de vivre ce temps dans la fraternité.

La vie sociale nous manque très vite, nous nous en rendons compte déjà, nous dépendons tellement des uns des autres. C’est bien. C’est une bonne chose, mais nous devons la vivre d’une autre façon.

Nous pensons tout particulièrement à nos anciens qui sont malades, à celles et à ceux qui sont en EHPAD, et que ne peuvent plus recevoir de visites.

Parmi nos anciens :

  • Il y a des médecins, des soignants, des pompiers, des policiers qui sont au taquet et qui prennent des risques pour eux-mêmes chaque jour.

  • Il y a des élus, qui ont à prendre des dispositions pour protéger leurs administrés.

  • Il y a des responsables d’entreprise, qui doivent être vigilants pour la santé de leurs collaborateurs

  • Il y a des techniciens, des employés, qui sont tenus d’assurer un service malgré la période de confinement

  • Il y a des parents qui doivent jouer le rôle de l’enseignant, de soutenir, d’expliquer avec leurs capacités, d’enseigner ou pas, mais aussi d’assurer le télétravail

  • Il y a des jeunes qui sont privés de cours, et des enseignants à qui il est demandé d’innover.

Nous souhaitons à chacun, et à chacune, bon courage.

Notre responsabilité collective nous permettra de sortir de cette crise.

Ensemble, luttons contre les risques d’isolement, de décrochage, d’angoisse …

Sachons maîtriser le temps, apprendre à vivre autrement, supporter les soucis que nous avons chacun à l’égard de nos proches.

Nous devons redécouvrir le caractère concret des petites choses, des petites attentions à avoir envers nos proches, nos parents, nos amis, nos chers anciens élèves …

Nous n’avons pas pu nous rencontrer à l’EPIL le 21 mars, à l’occasion des Portes Ouvertes du Lycée, elles ont bien sûr été annulées. Nous avions prévu d’éditer une « news » pour Pâques, elle sera envoyée par mail, et par courrier (si nous avons la possibilité de l’imprimer) pour celles et ceux qui n’ont pas internet.

Pour garder le contact, et vous informer, le traditionnel Mécano de juin vous parviendra.

Cette « news » et ce Mécano peuvent être un relais de solidarité, d’entraide entre anciens. Vous pouvez nous envoyer vos messages à diffuser par mail : amicale.epil@orange.fr, ou par l’onglet “Nous écrire”

Nous tenons à souligner les nombreuses initiatives prises par les équipes d’enseignants et les personnels du groupe OEC, pour maintenir le lien avec les lycéens et les étudiants, et nous vous invitons à consulter le site du groupe : groupe -oec.fr.

Un grand bravo à toutes et tous.

Et puis, en cette période où nous sommes privés de célébrations eucharistiques, essayons de vivre ce carême autrement, dans la prière.

Prenez soin de vous et de vos proches. A bientôt.

Nous vous exprimons nos meilleurs sentiments d’amitié et de fraternité.

Les membres du Comité de l’Amicale des Anciens Elèves de l’EPIL., le 22 mars 2020.

3 commentaires :

  1. Un grand merci à vous LES MECANOS pour cette édition spéciale-2 pages –
    Nous pensons bien à vous, qui c’est certain avez des ressources combattantes face à ce virus, vous priant d’être raisonnables et confinés et en espérant que les solidarités se lèvent pour prendre le relais !

    OUI c’est le moment d’être créatifs et joyeux dans notre mission, d’ancrer et à la fois de renouveler notre espérance avec et en CHRIST.
    Je confie à votre pensée et prière les 18 jeunes du groupe OEC qui se sont préparés à la confirmation, qui ont vécu une super retraite et sont maintenant en attente de recevoir ce sacrement… au temps Pascal… car OUI Pâques viendra nous appeler à la VIE NOUVELLE..

    BIZZ à chacun.e.
    Bien avec vous,
    Clotilde

  2. La durée du confinement dépendra en grande partie de la façon dont il est et sera respecté ! Chacun sait que son but est de casser la diffusion du virus. Mais on voit malheureusement encore trop de gens qui le prennent à la légère, qui sortent régulièrement pour faire du sport, ou des courses … Il faut absolument que la prise de conscience soit générale !
    Protégez-vous bien. Lavez-vous les mains …
    Bonne journée CONFINEE !

  3. Le confinement est perturbant quant on a gardé une certaine activité (pour ma part les célébrations de funérailles religieuses).
    Pour les personnes qui sont dans le deuil c’est d’autant plus pénible que la famille est dans l’impossibilité de se réunir et que nous qui désirons leur fournir un soutien moral sommes “interdits” de contact et de célébration……… le seul moyen c’est le téléphone ou les mails.
    J’espère que la situation ne va pas s’éterniser,alors prions dans ce sens.
    Restons confinés mais “DEBOUT LES MECANOS” jusqu’au bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *